Conseil des ministres : treize points ? l’agenda.

jeudi 27 janvier 2011,par Jean Bosco Nzosaba

Le Chef de l’Etat burundais, Pierre Nkurunziza préside, les 26 et 27 janvier, un conseil des ministres dont le programme s’annonce chargé. A l’agenda de ce Conseil figurent en effet 13 points devant faire objet d’analyse. Il s’agit du projet de loi portant organisation générale de l’administration et celui portant modification de la loi n° 1/04 du 27 janvier 2010 portant organisation des régimes de pensions et risques professionnels des fonctionnaires, des magistrats et des agents de l’ordre judiciaire. Le Conseil analysera aussi 9 projets de décrets portant respectivement fixation du barème de salaires, primes, allocations et autres avantages alloués au secrétaire exécutif de l’Inspection générale de l’Etat, statuts des Régies de l’eau-SP, statuts de la Régie de l’électricité-SP, statuts de l’Agence de contrôle et de régulation des secteurs de l’eau potable et de l’électricité en République du Burundi, de l’Agence burundaise de l’hydraulique et de l’assainissement de base, statut de l’Agence burundaise de l’électrification rurale, acceptation de l’amendement des statuts du Fonds monétaire visant à étendre le pouvoir du Fonds monétaire international en matière de l’investissement, acceptation de l’amendement des statuts du Fonds monétaire international visant à améliorer la représentation et la participation des Etats membres en son sein. Les membres du Conseil se pencheront aussi sur la note relative aux problèmes rencontrés par l’Office national de la tourbe.

 

Copright © Observatoire de l'Action Gouvernementale (OAG)